Séduite par la forme et l’esthétique, au fil de son approche, c’est aussi l’histoire de sa rencontre avec l’intelligence technique des hommes de la préhistoire qu’elle retrace ici. Cette découverte inattendue l’a conduite à s’interroger sur l’humanité, des origines à aujourd’hui, et cette étrange nécessité à faire du beau, doit-il être fonctionnel.

L'œuvre l'Obsius Luxde cette jeune artiste,c’est la lumière paradoxale des pointes en obsidienne devenues pampilles que l’objectif d’Aurore Delsoir, photographe, a saisi dans l’atelier avec la puissance du noir profond qui caractérise son travail.

Réalisée avec de l'obsidienne fournit par cub-ar, Obsius Lux aobtenu le Grand Prix du Jury « Josette Renaud » ainsi que la mention spéciale du Prix du jury jeune au FIMA 2014 – Festival International des Métiers d’Art de Baccarat et a été remarquée à l’exposition « Les agents ont du talent » du ministère de la culture.

Les éditions "Archéologies poétiques" editent une collection unique, née du désir de donner à l’archéologie un pouvoir de rêve.

Suivant un principe d’hybridation, cette collectioncherche à susciter un dialogue entre art et archéologie,selon que l’un inspire l'autre.

Obsius Lux

http://www.marionfillancq.com