Au commencement : le Mont Ararat

Fille des volcans, l’obsidienne est une pierre fine. Elle est née voilà des centaines de milliers d’années, lorsqu’une lave acide se refroidit brutalement et se vitrifie sous le choc thermique.
Michel der Agobian porte un bloc d'obsidienne extrait d'une coulée

Elle se présente sous différents aspects : noire, grise, gris bleu, marron ou rouge, avec de multiples nuances et motifs. Elle peut emprunter des tonalités qui correspondent à des compositions spécifiques, au temps de refroidissement et à la présence d’inclusions contenues dans la pierre.

bloc obsidienne grise

L’obsidienne est une pierre rare. En effet, tous les volcans n’en produisent pas. Et lorsque cela est le cas, la pierre n’est pas toujours d’une qualité suffisante pour être taillée.

L’obsidienne de cub-ar est née sur les flancs du Mont Ararat, là même où dans la Genèse nous apprenons que Noé s’est échoué avec son Arche. « Au Bout de cent cinquante jours, les eaux diminuèrent et, au septième mois, le dix-septième jour du mois, l’Arche reposa sur les monts de l’Ararat. » (La Bible – Genèse 8, 5)

Très homogène, l’obsidienne de Mont Ararat est réputée pour sa beauté et ses qualités de taille. Elle est de plus la seule obsidienne au monde à être translucide. Taillée en fines épaisseurs elle devient transparente et les zébrures qui la parcourent produisent des dessins étranges qui rappellent le sumi-e (lavis pour les Chinois).

détail bloc obsidienne fauve
Les zébrures forment des dessins aléatoires qui sont visibles en transparence. Plusieurs sites sont exploités en Arménie. Les plus récents datent du pléistocène moyen (0,7 à 0,1 million d’années), tandis que les plus anciens remontent au pliocène (2 à 4 millions d’années). Les objets et œuvres de cub-ar sont réalisés avec des pierres âgées en moyenne de 2 millions d’années. L’histoire de l’obsidienne suit l’histoire de l’Homme. D’abord outils et armes (bifaces) puis accessoires du quotidien, elle devient peu à peu une pierre d’apparat, convoitée pour sa brillance et sa beauté, chargée de pouvoirs bénéfiques qui lui confèrent des vertus divines.